Origine la marque ADIDAS

Cette marque mondialement connue a été déposée en Août 1949 par Adolf Dassler dont le surnom était Adi (diminutif de son prénom). Il a ainsi choisi les premières syllabes de son prénom et nom pour créer le mot ADIDAS.

Il était le fils d’un fabricant de pantoufles de Bavière et a débuté l’expansion de son entreprise avec son frère Rudolf à partir de surplus de cuir de l’armée allemande. Après la deuxième guerre mondiale, Rudolf décida de voler de ses propres ailes en créant la marque PUMA (1948) à quelques kilomètres du siège d’Adidas (Aurach).

Dans les années 1969, le fils d’Adolf, prend les rênes de l’entreprise. Après son décès brutal en 1987, le groupe entre dans une phase de crise. En 1990, Adidas est au bord du gouffre. Les héritiers décident de vendre la société à un certain Bernard Tapie…

La société vaut actuellement près de dix milliards d’euros à la Bourse, et talonne Nike pour la position de leader mondial des équipements sportifs.

adidas-logo

Pourquoi La Vache qui rit ?

Le créateur de la vache qui rit est Léon Bel (Groupe Bel). Lors de la première guerre mondiale Léon Bel âgé de 36 ans est affecté au ravitaillement en Viande Fraîche (RVF). Chaque véhicule de cette unité était marqué d’une vache hilare (dessin de Benjamin Rabier). A la même époque, les véhicules allemands étaient quant à eux marqués par des Valkyries (vierges guerrières de la mythologie nordique). C’est ainsi que la vache française fut surnommée la «Wachkyrie  ».

Wachkyrie

En 1921, Léon Bel à la recherche d’un nom pour son fromage fondu, se souvient de ce nom d’emblème et dépose la marque « La vache qui rit ». En ce qui concerne le logo, il le rachète au dessinateur Benjamin Barbier pour 1.000 Francs et lui rajoute des boucles d’oreilles sur les conseils de sa femme.

La vache qui rit, Mini Babybel, Kiri, Leerdammer, Boursin sont les 5 marques cœur de Bel distribuées sur les 5 continents. Chaque jour, plus de 33 millions de portions de fromages Bel sont consommées dans le monde. Le groupe Bel est implanté dans 31 pays, ses produits sont commercialisés dans plus de 120 pays dans le monde et il compte près de 12.000 employés.

vache qui rit

Riche comme Crésus / Toucher le Pactole

Deux Alganecdotes pour le pris d’une !

Crésus à réellement existé (VIe siècle avant JC). Il s’agit du dernier roi de Lydie, ancien pays qui se situerait aujourd’hui en Turquie. Sa fortune était immense et provenait principalement de l’or que l’on trouvait dans une rivière appelée le Pactole (d’où l’expression « Toucher le Pactole »)

Sa vie fut faite de plaisirs, de guerres et d’art mais il subit de nombreux malheurs durant ses dernières années (décès de son fils, défaites etc.).

Crésus est à l’origine de la reconstruction d’une des sept merveilles du monde : le Temple d’Artemis.

L’expression être riche comme Crésus n’est devenue commune qu’à partir du 17e siècle

Crésus

La Biscotte

Charles Heudebert, boulanger de Nanterre avait un stock de pain de mie invendu, il les coupa ainsi en tranches et les fit griller dès 1903… Le succès fût immédiat, et en 1910 il ouvra sa première usine de production. Aujourd’hui, Heudebert est une marque de LU appartenant au groupe Kraft Foods.

heudebert

Le Champignon de Paris

Le jardinier et agronome Jean de La Quintinie (1626-1688) fut le premier à réaliser la culture du « rosé des prés ». Auparavant, on ne pouvait déguster ce champignon qu’au printemps, car l’hiver il gelait et l’été la chaleur favorisait le développement des parasites.
En 1810, un horticulteur du nom de Chambry eut l’idée de cultiver des champignons en sous-sol dans des carrières abandonnées où la température demeurait constante toute l’année. Les premiers essais furent effectués à Paris, à la limite du XIVe arrondissement et de la localité de Malakoff. Ainsi naquit le nom de « Champignon de Paris »

Champignon de Paris

 

Source : Cuisine Passion

Origine du mot « Beur »

« Beur » (féminin « beurette ») désigne en France, les immigrés venant d’Afrique du Nord.

Ce terme est apparu avec la création de la radio associative Radio Beur en 1982. Il a ensuite été popularisé en 1983 par le quotidien Libération, l’association SOS Racisme et le Parti Socialiste lors de la Marche pour l’égalité et contre le racisme (qu’ils surnommeront Marche des Beurs). Il est entré dans le Robert en septembre 1985.

Le terme a été créé en inversant l’ordre des syllabes du mot arabe : a-ra-beu donne beu-ra-a, puis beur par contraction.

C’est donc un mot du verlan, qui a la particularité d’avoir donné lui-même en verlan le nom Rebeu .

Marche Beur

Source : Wikipedia

L’expression « Lune de Miel »

Cette expression désignant aujourd’hui le voyages de noces aurait une origine païenne. Autrefois à Babylone, il était de coutume que le père de la mariée offre à son gendre, pendant tout le mois qui suit le mariage, autant de mead (bière à base de miel) qu’il pouvait en absorber. Comme le calendrier était basé sur le cycle lunaire, le mois du miel est devenu la lune de miel.

Lune de miel