Les « Trail Blazers » de Portland

Après 7 ans passés en Espagne (4 ans à Madrid puis 3 ans sur Barcelone), nous avons récemment déménagé pour Portland dans l’Oregon. Les prochaines anecdotes seront donc plus orientées vers la culture nord-américaine.

« Trail Blazers » est le nom de l’équipe de Basketball de Portland. Cette équipe a rejoint la NBA en 1970. Son nom signifie littéralement « pionniers » en français et il fait référence aux hommes qui ont construit le chemin de fer reliant l’Oregon (Nord-Ouest des Etats-Unis) au réseau Nord-Est du pays.

Le logo de cette équipe est composé de 5 bandes argentées faisant face à 5 bandes rouges. Il représente en fait l’opposition entre deux équipes de Basketball (5 joueurs par équipe).

Logo des Trail Blazers

Logo des Trail Blazers

L’équipe compte actuellement un joueur français dans son effectif : Nicolas Batum (26 ans, 2.02m pour 91Kg).

Les matches des Portland Trail Blazers se jouent au Moda Center de Portland.

Originaire de de Lisieux dans le Calvados, Nicolas Batum habite à Portland depuis plusieurs années.

Originaire de Lisieux dans le Calvados, Nicolas Batum habite à Portland depuis plusieurs années.

Publicités

L’Aspartame : Découverte accidentelle…

L’aspartame est un édulcorant artificiel découvert en 1965 par James Schlatter, chimiste de la société G. D. Searle & Company. A l’époque, le pouvoir édulcorant de ce produit était méconnu. C’est en s’humectant le doigt pour saisir une feuille de papier que James Schlatter découvra son goût sucré !

Cette découverte fût un grande surprise car les deux composés principaux de l’aspartame ne sont absolument pas sucrés (l’acide aspartique et la phénylalanine).

L’Aspartame a révolutionné l’industrie agroalimentaire en permettant dès 1981 de lancer des produits dits « sans sucre ».

Ce produit est autorisé dans 90 pays et utilisé dans près de 5.000 produits alimentaires (chewing-gum, sodas etc.). Cependant il existe une controverse concernant l’aspartame, il serait cancérigène et pourrait provoquer des naissances prématurées. C’est la conclusion de deux études récentes réalisées par le Réseau environnement santé (RES)

aspartame

La Tortilla Francesa

Tortilla Francesa est le terme utilisé en Espagne pour désigner une omelette nature.

Son origine viendrait de la région de Cadiz qui fut assiégée par la France en 1810. Durant ce siège, les habitants manquèrent de pommes de terre pour préparer leur habituelle « tortilla de patatas ». Suite à la guerre on continua à dénommer l’omelette nature comme celle du temps des français («la tortilla de cuando los franceses») en opposition à l’omelette espagnole à base de pommes de terre (« tortilla española »). Cette expression est encore communément utilisée dans les bars et restaurants de toute l’Espagne.

Tortilla francesa

Pourquoi dit on apprendre « par cœur » ?

L’expression  »apprendre par coeur » tient ses origines du Moyen-Age. A cette époque, en effet, tout le monde pensait que le coeur était le  »centre » de l’intelligence ! Tout avait rapport au coeur : les émotions, les sensations, et donc, l’apprentissage ne pouvait se faire que par le coeur ! Le coeur était même le  »siège de l’intelligence » selon Aristote.

Il est intéressant de savoir qu’en anglais on peut littéralement traduire cette expression par « learn by heart » alors qu’en espagnol on dira de façon plus logique « aprender de memoria ».

apprendre-par-coeur

Pourquoi Croque-Monsieur se dit Bikini en Catalogne ?

Comme vous avez pu le lire dans mon article précédent, l’origine du croque monsieur est parisienne et date du début du XXe siècle. Mais pourquoi appelle-t-on ce même sandwich un bikini en Catalogne ? Et pourquoi utilise-t-on le mot Bikini uniquement en catalogne alors que dans le reste de l’Espagne on l’appelle un « mixto » ?

Ce nom vient en fait de la Sala Bikini qui ouvrit ses portes en 1953 sur l’avenue « Diagonal » de Barcelone. En pleine période franquiste, ce local fut le premier à importer ce sandwich d’origine française. Etant donné que les mots d’origines étrangères étaient alors totalement prohibés , on le désigna comme « el bocadillo de la casa » (sandwich de la maison). Le succès fut tel, que le nom du sandwich bikini dépassa très vite les portes de cet établissement pour se propager dans toute la Catalogne.

La Sala Bikini est aujourd’hui une discothèque de Barcelone

discothèque barcelone

Bikini – Barcelona

Origine du croque-monsieur

Ce mot serait apparu pour la première fois dans un café parisien « le bel âge » au boulevard des Capucines en 1901. René Girard, historien des mots, raconte très bien l’histoire dans son ouvrage « Histoire des mots de la cuisine française » publié en 1947 : Le bistrotier, Michel Lunarca, traînait derrière lui une réputation de cannibale probablement propagée par ses concurrents du IIème arrondissement qui ne voyaient pas d’un bon œil l’arrivée de ce nouveau café en vogue auprès de la haute société. Un jour, manquant de pain-baguette, il confectionna un sandwich au pain de mie, qu’il proposa à ses clients. L’un d’eux s’écria « Michel, quelle viande y a-t-il dedans ». Le bistrotier répondit par une boutade : « de la viande de monsieur, évidemment », ce qui fit s’esclaffer l’assemblée, tant et si bien que tout le monde s’empressa de commander le sandwich au monsieur. Le lendemain, sur l’ardoise, le bistrotier mettait à la carte le « croque monsieur ».

20140111-191019.jpg

Source: http://www.lesaviezvous.net