Le T-Shirt

Aux États-Unis, le « t-shirt » existe depuis le 19e siècle. Il était porté à l’origine par les ouvriers et les paysans, sous leurs vêtements. Son nom vient de « t », car il a la forme d’un T, et de « shirt » (chemise en américain). Il s’écrit aussi « tee-shirt » (la lettre T est alors transcrite en « tee »).

Au début du 20e siècle, l’armée américaine fait du t-shirt un vêtement réglementaire, et son usage se répand rapidement dans la société, notamment grâce au sport. En 1943, les soldats américains débarquent en Europe et popularisent le t-shirt auprès des Européens.

Dans les années 50, le t-shirt devient un symbole de la jeunesse grâce aux films et aux acteurs américains (en particulier Marlon Brando et James Dean).

20130604-081712.jpg

Source : http://www.jesuiscultive.com

Publicités

Pleurer comme une Madeleine…

Cette expression vient de la bible. Marie de Magdala (autrement appelée Marie Madeleine) était une ancienne prostituée qui, pour se faire pardonner de ses pêchés, se jeta aux pieds de Jésus et pleura énormément alors qu’elle se confessait.

C’est pour cela qu’aujourd’hui encore on utilise l’expression « pleurer comme une madeleine ».

20130528-082011.jpg

Source : http://www.linternaute.com

Battre quelqu’un à Plate Couture

Cette expression date du XVIIIe siècle et fait référence à l’épaisseur des tissus utilisés pour confectionner les vêtements. Ceux-ci étaient tellement épais que l’on devait les battre avec une latte afin d’aplatir les ourlets.

Désormais on l’utilise pour décrire une victoire « écrasante »

ourlet

 

Source : http://www.linternaute.com/

 

 

 

 

Le croissant n’est pas français…

L’origine du croissant remonte à la fin du 17e siècle en Autriche et plus particulièrement à Vienne (d’où le nom de viennoiseries).
Les boulangers viennois, debout avant le lever du soleil, donnèrent l’alerte lors d’une guerre opposant l’empire autrichien aux Ottomans (Turcs).
Afin de fêter leur participation dans cette victoire, ces mêmes patissiers concevèrent une viennoiserie en forme de croissant de lune rappelant le drapeau turc…
Le croissant arriva à Paris vers 1837 avec l’ouverture de la « Boulangerie Viennoise » par deux autrichiens (August Zang et Ernest Schwarzer).
De nombreux patissiers français les imitèrent et la France s’appropria progressivement ce met pour en faire un des symboles de sa gastronomie vers le début du XXe siècle.

20130505-083852.jpg

20130505-083904.jpg

20130505-083909.jpg

Pourquoi associe-t-on le mot Poulet à la Police ?

En 1871, suite à un sévère  incendie, les bâtiments de la police parisienne doivent être reconstruits.  La nouvelle caserne est alors située  sur l’île de la cité à la place d’un marché aux volailles. Le surnom de « poulets » ne tarde pas à devenir courant pour désigner les policiers parisiens puis ceux du reste de la France.

pub