D’où vient le « Blue Jean » de Levi Strauss ?

Le fameux Blue Jean des Cowboys du Far-West viendrait en fait d’Europe et plus particulièrement de la république indépendante de Gênes en Italie.

Au XVIe siècle, Gênes connaît ses heures de gloire et ses tissus sont très utilisés, notamment dans la confection des voiles de navires.

Importée outre atlantique au XVIIIe siècle, la toile de Gênes sert dans un premier temps à la confection de vêtements pour les esclaves travaillant dans les plantations. Très vite la « toile de Gênes » s’anglicise et devient le « Jean »

En 1853 un immigré allemand du nom de Lévi Strauss taille des salopettes dans cette toile pour les vendre aux chercheurs d’or de Californie. C’est le début d’une belle aventure !

Par la suite (1860), le tissus que décide d’utiliser Mr Strauss afin d’améliorer ces vêtements, est une évolution du sergé de Nîmes, étoffe produite dans la ville française depuis le XVIIe siècle. Une fois anglicisé ce tissu deviendra le fameux DENIM.

Blue Jeans

Le denim est alors communément teinté de bleu indigo : c’est la naissance du « blue jean » !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s